Découvert non autorisé

Le découvert non autorisé correspond à une situation délicate dans laquelle le client d’une banque dépasse le montant du découvert autorisé. Avant l’ouverture d’un compte, il est indispensable de négocier les taux de remboursement avec la banque. Si rien n’a été envisagé, les taux ou agios seront le plus souvent compris entre 16 à 18%.

Chaque opération effectuée malgré le découvert peut être facturée au client. Il devra ainsi payer des pénalités allant de 3 à 8 euros.

Si la situation dure trop longtemps et qu’elle n’est pas régularisée, le découvert non autorisé peut engendrer de lourdes conséquences. Le client peut en effet être interdit bancaire ou au pire, fiché à la Banque de France.